:: Dominique Bourdin :: Holo-Thérapeute

Tuesday 11 December 2018

Périodes de la vie

La ménopause est souvent vécue par les femmes comme le début de la vieillesse. Il est possible de considérer les 7 besoins essentiels comme guides de la réalisation de soi.

 

 

 

Autour de 50 ans se mêlent, chez les femmes surtout, questions, aspirations, intuitions et angoisses. « Je vais vieillir, m’enlaidir, vivre seule, me déminéraliser, avoir la peau flétrie…. » Nombreuses sont ces femmes qui cherchent, qui se cherchent, et qui essaient des démarches pour « avancer » : stages, cures de remise en forme, de rajeunissement…

Proposons quelques éléments de réflexion pour alimenter cette quête, en se référant aux 7 besoins essentiels symbolisés par les 7 chakras de la tradition orientale.

Pour ETRE UN HUMAIN réalisé, et donc « Dieu qui s’incarne », il faut et il suffit de satisfaire ces 7 besoins essentiels.

1er chakra : Besoin de sécurité
Ce besoin est en lien avec le pouvoir, l’argent et le système de croyances. « Vers 50 ans, j’aspire à l’indépendance par rapport au mari. J’aimerais bien une épaule où reposer ma tête, et assez de ressources pour sortir de l’esclavage du travail et de la dépendance au conjoint ».
« Je sens des aspirations de changement de vie, de liberté, d’autonomie dans tous les domaines. Mais j’ai peur de mal faire car j’ai été bien élevée et j’ai bien élevé mes enfants. Que vont penser les autres si je fais autrement que ce qui se fait normalement ? »
La remise en cause des croyances va de pair avec culpabilité et peur du regard des autres, peur du rejet.

Que conseiller ?
Osez vous affranchir des croyances emprisonnantes. Osez les expériences qui vous tentent. Osez vous faire confiance. Vos aspirations et vos intuitions sont justes, même si vous ne trouvez pas les mots pour le dire.
Et vous constaterez que « l’univers » vous aide. Vous rencontrerez sur votre route des personnes et situations en harmonie avec votre audace…

2ème chakra : Sensualité et sexualité
Baisse de la libido par baisse des hormones, baisse de la capacité de séduire, sécheresse de la peau et sécheresse vaginale, ostéoporose : quelle décrépitude annoncée ! La ménopause serait-elle une maladie à combattre avec les hormones ?
Non. La ménopause est une étape.
Avant, les hormones stimulaient la libido car le sexe est au service de la procréation. Les ovaires frissonnant font souvent perdre la tête aux jeunes filles et jeunes femmes.
Après la ménopause, c’est la sexualité qui stimule les hormones.

Le secret de la jeunesse, c’est une sexualité harmonieuse. Et celle-ci n’est harmonieuse et satisfaite à 50 ans qu’holistique, globale : libre, en sécurité, dans le plaisir et la créativité, dans la reconnaissance affective et la tendresse, avec la possibilité d’expérimenter ce que l’on est, en vivant les expériences que l’on sent bonnes pour nous et en réalisant que l’orgasme sexuel est une énergie privilégiée de l’ouverture spirituelle. Et cela, vous le sentez, mesdames, qui aspirez si souvent à des stages de Tantra, tout en ayant peur de transgresser un interdit bien intégré.

Osez la liberté, les expériences. Tout vous est permis tant que vous le faites dans l’AMOUR, c’est à dire dans le respect de vous et des autres.

Les sécheresses vaginales se corrigent très bien avec de l’huile de germe de blé ou autres produits et les huiles associées aux huiles essentielles font merveille sur la peau. Eventuellement, des irrigations coloniques, par un nettoyage général, font rajeunir la peau et le teint. Au cours des cures que nous assurons, j’ai massé nombre de femmes : les plus agréables à masser ne sont pas nécessairement les petites jeunes à la peau fraîche, mais celles qui sont capables de s’abandonner dans la confiance, qui ont ouvert leur cœur et leur cerveau après avoir fait un grand nettoyage… Le rayonnement part alors de l’intérieur et il est beau.

Offrir cette beauté aux hommes que vous rencontrez et qui savent l’accueillir, c’est un cadeau merveilleux à leur faire pour leur faire découvrir l’amour ! Quel rôle vous avez à jouer !

Et vous avez raison de ne plus vouloir être mère : vos enfants sont grands et vous n’avez pas à être la mère de votre mari ou compagnon ! Par contre que votre sagesse sache rencontrer la sagesse de vos petits enfants : elles s’enrichiront et donneront des fruits !

3ème chakra : Le travail et la nourriture
Les angoisses et la culpabilité vous rendent boulimique. Vous grossissez ! Faites mieux l’amour, mais aussi osez vivre vos aspirations. Vous aurez moins envie de manger ! Choisissez la qualité alimentaire : en mangeant Bio, vous mangez moins !

Pour le calcium, le secret d’une bonne minéralisation, c’est un équilibre alimentaire, souvent sans produits à base de lait de vache ! Et de l’exercice physique régulier : marche, gymnastique. La pression sur les os provoquée par l’exercice facilite la minéralisation.
Quelques cures d’eau au sable de corail d’Okinawa peuvent aider à passer des périodes plus délicates. D’autres calciums assimilables existent mais tous ne le sont pas ! Quelquefois, des hormones like à base de plantes peuvent rendre service (Yam, soja…) Mais ne tombez pas sous la dépendance de produits : les solutions sont à l’intérieur de vous !

Vous ne voulez plus faire n’importe quoi ! Vous avez raison. Vous aspirez à ce que votre travail soit service, utile à l’humanité et à la planète et respectueux. Vous souhaitez aller à la rencontre de l’autre, en profondeur ! Allez-y. Osez aller au bout de vos rêves. Il y a deux choses qu’on regrettera quand on mourra : Ne pas avoir assez dit aux gens qu’on les aimait et ne pas avoir osé faire ce qu’on avait envie de faire !

4ème chakra : L’amour affectif
Osez la tendresse : elle sauvera le monde.
Osez dire que vous aimez.
Osez serrer dans les bras. Osez toucher, caresser en mettant de l’amour dans vos mains.
Osez vous exprimer en vérité : vous trouverez les âmes qui vous correspondent et vous serez surprises de constater combien vous aidez les autres à vivre et à dire ce qu’ils sont.
Réglez vos vieux conflits avec les parents, les enfants : libérez-vous. Soyez des artisans de paix. Privilégiez l’amour qui est reconnaissance de l’autre dans sa différence. Allégez-vous !

5ème chakra : La communication
Osez exprimer ce que vous pensez, ce que vous êtes, vos questions et vos intuitions. Cela vous aidera à clarifier. N’ayez pas peur du jugement des autres : celui qui juge, bien souvent, ne s’autorise pas lui-même à être heureux en respectant ses propres désirs. C’est son problème. Etre vrai peut l’aider. Si vous restez dans la lumière sans peur, ou il changera ou il s’éloignera ! Apprenez à donner votre avis comme étant votre point de vue, votre ressenti, votre vérité.

6ème chakra : La connaissance
C’est aussi l’intuition. Laissez-la s’exprimer librement. Souvent vos intuitions sont justes. Vous avez simplement besoin d’audace pour les vérifier !
Vous êtes devenues capables de lire votre histoire et par là-même d’élargir votre champ de conscience. Prenez les évènements de votre vie comme des expériences : apprenez-en les leçons et tournez les pages. Tout ce que vous avez vécu est expériences d’amour. Extrayez de tout, même du plus douloureux, ce que vous avez appris comme amour. Et sachez rendre grâce pour chaque événement, même les plus difficiles ! « Tout concourt au bien de celui qui aime Dieu » disait St Paul.


7ème chakra : La spiritualité
Vous prenez conscience de votre place dans l’univers. Acceptez cette idée : quand vous vous occupez de vos besoins, vous êtes heureuses. Et alors vous êtes rayonnantes d’Amour. Et ça, c’est contagieux…
Vous devenez alors le « JE SUIS ». Dieu qui s’incarne. Vous êtes HOLOGRAMME DE L’UNIVERS.
C’est toute votre vie qui est action de grâce à l’univers, qui est contemplative. Sachez l’alimenter par des temps de SILENCE, de FAIRE RIEN pour apprécier d’ETRE.

Comment allez-vous réaliser tout cela : en respectant vos désirs. Ne résistez pas à la tentation. Respectez-les consciemment en les confrontant à vos émotions : Ce qui vous rend heureux est juste pour vous et donc pour les autres.
Vous devez dire non à ce qui vous met en colère.
La tristesse vous invite à tourner une page.
La peur vous indique un danger (pas l’angoisse)
L’envie vous fait grandir.
L’amour (au sens d’aimantation) vous fait sortir de vous-même.
La gêne ou la douleur vous indique que vous ne vous respectez pas !
Osez vivre l’après 50 ans.
Que votre sagesse et votre audace rejoignent la sagesse et l’audace des enfants « nouveaux » pour les aider à changer notre planète !
Accouchez de vous-même et vous aiderez la planète dans l’accouchement douloureux qu’elle est en train de vivre.

Témoignage :
Bientôt j’aurai cinquante ans et cela ne m’effraie pas. Je me sens à une période charnière et n’ai pas de difficulté à me projeter dans l’avenir. La première partie de ma vie a été tumultueuse et riche. Beaucoup d’émotions, beaucoup de mal à trouver ma place, beaucoup d’hyper activité pour fuir l’être que je suis et qui est en moi. J’ai beaucoup agi en fonction de mes parents, puis de la reconnaissance sociale, en fonction de mon mari, de mes enfants. Maintenant les transformations de mon corps me poussent à être à l’écoute de moi et je n’ai plus peur. Après quelques mois difficiles où mon système hormonal s’est modifié où je me suis sentie en passage, en deuil, j’émerge en ayant la sensation d’avoir vécu une grossesse qui prépare à l’accouchement de moi-même. J’ai la chance d’avoir un compagnon qui m’aime et que j’aime, après des crises comme dans tous les couples. Je recueille aujourd’hui aussi ce que j’ai semé : un gros travail de développement personnel qui m’a allégée de mes peurs, de mes doutes, du manque de confiance en moi.
A 50 ans on peut faire une sorte de bilan. Je sens que j’ai encore des étapes à franchir même si j’ai déjà beaucoup progressé. Apprendre à être plus indépendante, à faire des expériences par moi-même, pour moi-même. Certaines femmes à mon âge ont été très indépendantes et n’ont jamais trouvé l’âme sœur. Elles doivent apprendre à composer, à être plus fusionnelles. Moi c’est le contraire je dois apprendre à être plus solitaire. Mon évolution spirituelle m’aide à progresser vers cette voie car je suis enfin bien avec moi-même et j’écoute enfin le Maître qui m’habite. J’ai été beaucoup au service des autres. Maintenant, continuer à évoluer spirituellement c’est méditer plus souvent et vivre des temps de solitude. C’est ce que j’ai décidé d’oser pour être de mieux en mieux et me préparer au grand passage.
Une image me vient quand j’évoque la jeune femme que j’étais, c’est celle d’une rose qui vient de s’ouvrir ; belle mais dégageant un parfum léger. Les femmes d’un certain âge sont comme ces roses qui dégagent un parfum plus puissant avant de mourir. Nous avons appris à aimer et sommes davantage capables de donner le meilleur de nous-mêmes. Donner un amour de plus en plus inconditionnel envers nos enfants, petits enfants, amis, voisins, sans attentes avec de plus en plus de tolérance et de bonté. C’est en tous cas ce que je tends à vivre et à quoi j’invite les femmes mûres.

Les soins dispensés à La Chrysalide apparaissent tout à fait indiqués pour les personnes de plus de 50 ans. En effet, les personnes de cette catégorie d’âge ont une vie riche d’expériences et, en même temps, elles ont une nouvelle étape de leur vie à construire. L’approche holistique , qui prend en compte l’ensemble des dimensions humaines : corporelle, énergétique, mentale, spirituelle, permet d’intégrer cette expérience et notamment de « désengrammer » les évènements douloureux qui ont pu survenir dans le passé, qui sont inscrits de façon hologrammique dans le corps , et qui ont besoin d’être transformés en expérience d’amour. De cette façon, la personne « senior » pourra s’engager avec une nouvelle énergie et joie de vivre dans cette nouvelle étape de sa vie.

A cet égard, souvent, la médecine « traditionnelle » n’apparaît pas pleinement satisfaisante car elle n’agit que sur une seule dimension, le plus souvent corporelle, séparément des autres dimensions, de sorte que tous les besoins ne sont pas pris en compte. Ceci pourra se traduire par des troubles, mal-êtres, difficilement explicables par la médecine  traditionnelle , mais qui sont seulement la manifestation de besoins insatisfaits, ou le signe que des évènements douloureux du passé ont besoin d’ être « désengrammés » . Par contre, une approche holistique, telle que celle qui est à la base des soins proposés par La Chrysalide, par la prise en compte de toutes les dimensions et en comprenant que ces dimensions sont interreliées, permet de satisfaire ces besoins.

L’être humain est fait pour être heureux et en bonne santé, et cela est vrai aussi bien pour les « seniors » que pour les autres catégories d’âges. Simplement, les seniors doivent veiller , encore plus que les plus jeunes, à ce que leur vie prenne en compte la satisfaction de leur besoins dans toutes les dimensions de leur être. 

C’est ce que leur propose La Chrysalide. Nous serons heureux de vous y accueillir !