:: Dominique Bourdin :: Holo-Thérapeute
Saturday 7 December 2019

La planète souffre. Elle donne l’impression du Titanic qui fonce dans l’iceberg, qui l’a déjà touché. Et nous sommes comme les musiciens qui ne trouvons comme acte à poser que de jouer de la musique, de créer du beau.

De notre point de vue, l’humanité semble évoluer vers plus de conscience. Pourtant le bateau est à la limite de rupture. Notre bel oasis est dégradé à grande vitesse sans que nous ne percevions de ralentissement de l’accélération de la dégradation.

Voici mes réponses : pour reprendre un proverbe souffi, faire pour soi comme si on allait mourir demain, pour les autres comme si on allait vivre mille ans. Faire confiance en l’univers, en l’humain et faire le mieux possible là où on est.

Mais l’interrogation reste en suspense : pourquoi cela ne change pas plus vite ?

Voici quelques une des œuvres dans lesquelles je me retrouve et qui me font du bien :
“Aujourd’hui est le premier jour du reste de ta vie” chantée par Etienne DAHO
« Conversation avec Dieu » de Neal Donald Waesh, trois tomes. Si cela ne vient pas de Dieu, ça le mériterait ! J’y ai retrouvé une bonne synthèse de ce que j’ai compris de la foi et de la spiritualité.