"Je m’appelle Lucile. Avant de commencer l’aventure que je vous raconte ici, j’étais une parcelle de conscience immergée dans un océan d’Amour. Un jour, je ressentis comme un frémissement d’envie de curiosité d’aller expérimenter ce que j ‘étais dans le concret de la matière. Je me suis informée : c’était possible sur un îlot perdu dans un coin de l’univers, la terre. Pour y aller, il fallait prendre le tobbogan de lumière afin que toutes les couleurs de l’arc-en-ciel me permette de structurer un corps Et je me suis lançé du haut de ce toboggan.

Dés le début, une petite voix m’expliquait à quoi correspondait chaque couleur. Pour chacune, je percevais comme une image d’une partie d’un corps.
Tout en haut, je me suis chargée de violet, pour garder la reliance avec mon océan d’Amour. Puis j’ai traversé du bleu nuit, qui me construisait une esquisse de cerveau pour intégrer toutes les expériences que j’allais vivre. Ensuite est venu le bleu indigo, pour me donner des organes des sens et pouvoir vivre plein d’expériences pour développer ma connaissance. Puis j’ai glissé vers du bleu ciel, et j’ai perçu la mise en place d’organes pour m’exprimer. De là, je suis descendue vers le turquoise et le vert, pour structurer un cœur et des poumons afin d’aller à la rencontre »s des autres humains. Puis j’ai glissé vers du jaune et du citron, histoire de construire des organes pour digérer les événements de cette grande aventure de la vie. Puis je suis descendue dans du orange et j’ai ressenti une grande envie de jouer, de rire, de chanter, de faire la fête, de jouir, avec une sensation d’organe en bas du corps pour cela…. Riche de toutes ces couleurs, j’ai glissé dans le rouge du ventre de ma mère où je sentais pouvoir trouver la sécurité d’un milieu familial et culturel équilibré. Et là, j’ai réellement pris corps dans une couleur écarlate.
Maintenant, je suis en plein dans l’aventure. Je vis une multitude d’expériences fort intéressantes. Certaines sont fabuleuses, très agréables » ; d’autres sont plus difficiles, mais toujours très riches quand je prends le temps du recul.
Certaines fois, je suis fatiguées, blessée ; mon corps me fait souffrir. Alors, je me rappelle le toboggan des couleurs et j’ai compris que les couleurs pouvaient m’aider à me reconstruire. Un couleur que j’aime correspond à un besoin dans l’énergie qu’elle représente et qui m’a construite. Je la porte, je la regarde et cela me fait du bien. Une couleur que je n’aime pas me montre un excès, un trop plein, un blocage ou une blessure. Je me fais aider par sa complémentaire. Et cela m’indique des changement à effectuer dans mes comportements.
Quand je suis bien, j’aime toutes le s couleurs.
Et puis, j’ai rencontré des gens qui savent bien utiliser les couleurs pour soigner tous mes maux, petits et grands. Ils ont créé du matériel très sophistiqué, avec ordinateur et projecteurs. Je les ai vus réaliser des choses étonnantes sur quantité de problèmes, même des cancers, et même la repousse de cheveux. Je les sens tout émerveillés de ce que les couleurs leur permettent de faire. Moi, je comprends un peu puisque je me souviens du toboggan….
Même, ils m’ont appris : on peut faire des équilibrages avec les  couleurs de façon très simple, en utilisant les propriétés de notre structure subtile. (Les orientaux l’appellent l’aura). Tout le monde peut apprendre à sentir les enveloppe s de l’aura et y envoyer de s couleurs très précisément en fonction des  personnes1. J’ai essayé (et ça marche. On devrait enseigner cela à l’école. C’est drôle de voir des personne de tous âges découvrir avec l’émerveillement des enfants ce qu’ils sont capables de faire. Et cela permet aux uns de faire du bien aux autres, les parents sur le s enfants, les amis sur les  amis….
Ils ont même créé un jeu de cartes avec les sept couleurs de l’arc-en-ciel. Ils l’appellent « la traversée des couleurs ». On peut jouer avec comme au jeu des familles. Curieusement, la personne qui gagne une famille se sent concernée par la symbolique de la couleur en question… On peut aussi tirer une carte en se posant une question, ou juste pour attirer son attention sur un aspect de la vie. Et ils utilisent ce jeu pour apprendre aux gens à s’occuper de leurs besoins fondamentaux : les couleurs sont un guide magique pour cela.
Quelquefois, des personnes   viennent passer quelques jours chez eux. Certains sont assez malades, d’autres ont juste envie de retrouver leur équilibre et leur capacité d’autorégulation. Alors, ils utilisent leur matériel pour les couleurs, mais aussi d’autres outils comme la musique, les massages (j’ai vue : un massages sous une douche de couleurs, c’est merveilleux !), des irrigations coloniques (les couleurs aident à remplacer les matières éliminées par de la lumière…) On voit leurs visages  qui changent en quelques jours ; ils deviennent p lus lumineux et souvent ils disent qu’ils ont envie d’aimer2. Moi, j’ai compris, puisqu’ils viennent comme moi de cet océan d’Amour : ils avaient juste oublié. Quand un humain est humain, il a forcément envie d’aimer. Les couleurs peuvent le remettre sur cette voie.
Cette aventure est tellement belle avec ses joies et ses peines que lorsque je l’aurai terminée, je raconterai à mes amis de l’océan. Ils auront aussi envie d’essayer. Et moi, je crois que je recommencerai d’une autre façon, pour enrichir mon expérience et celle de toutes mes copines.
Car c’est aussi cela, vivre l’aventure de la vie. On y descend riche de nous même, des copines et de tout l’univers et on remonte enrichis de nouvelles expériences qui vont nourrir les copines et tout l’univers."


Voilà l’histoire de Lucile : elle est inventée, bien-sûr, même si c’est le nom de ma fille. Pourtant, vingt ans de recherches et d’expériences en thérapie par les couleurs et de réflexions sur l’être humain me donnent envie de la raconter comme cela ; la magie des couleurs et la magie de la vie s’entrecroisent en permanence. Les couleurs sont de merveilleux outils thérapeutiques dont on commence seulement à entrevoir l’infini potentiel et elles sont un excellent guide sur notre chemin d’évolution. Et qui plus est, elles sont d’utilisation facile…